ATTENTION! Tous les textes de ce site sont soumis aux droits d'auteur et possèdent un certificat de dépôt. Reproduction interdite sans autorisation !

SATANISME, SENTIERS DE LA MAIN GAUCHE ET RITUELIE

Selon Maître GALDOR

Avant-propos

Parler des "Sentiers de la Main gauche" et plus particulièrement du "Satanisme de tradition européenne" (cultuel et sorcier), est un sujet bien périlleux. Mais pourquoi donc cette démarche? Simplement pour enfin tordre le cou à ces préjugés bien tenaces. Comment? en faisant lumière sur les zones d'ombres entourant cette tradition qui est mienne.

Initié à diverses obédiences magiques et sorcières (ayant été intronisé Maître en Satanisme et Maître 5ème degré de la Wicca Luciférienne) rattachés au courant de pensé des "Sentiers de la Main gauche" comme le "Satanisme Sorcier", la "Wicca Luciférienne" mais aussi le "Vaudou Rouge" de la nation Pétro, j'ai jugé bon de rendre à César ce qui lui appartient, par mon avis d'initié digne de cette distinction.

Mais sans plus tarder, rentrons dans le vif du sujet.

Le Satanisme N'EST PAS ce que 99% des gens pensent ou lisent dans ces "ouvrages" (pour ne pas dire "torchons") de pacotilles véhiculant les fantasmes pervers et les bouffonneries profanes.
Le "Sensationnalisme" de ces pseudos auteurs est une des causes de ces propagations mensongères.

Que penser du Web ésotérique francophone saturé de sites grossiers ne faisant que répéter les erreurs et mensonges des autres (Merci le Copier/coller!), ce qui n'aide en rien à la diffusion d'informations objectives?
Et bien pas grand chose justement, car force est de constater que la rédaction de ces sites n'est le plus souvent que l'oeuvre de profanes.
La majorité de ces webmasters traitent presque exclusivement du Satanisme Américain (COS-TOS) et non de notre bon vieux Satanisme de tradition européenne.
N'oublions pas que ses racines se trouvent dans notre culture, bien avant que Mr Lavey (COS) & compagnie décidèrent d'en faire un fond de commerce bien juteux.

Il existe certes quelques obédiences européennes ayant pour certaines pignon sur rue (nous pouvons les compter sur les 5 doigts de la main), notamment en France mais leur approche tiens bien plus d'un bric à brac incohérent et antinomique facilement décelable que d'un Satanisme digne de ce nom.

ATTENTION A LA DÉRIVE! d'autant que ces "obédiences", si on peut l'appeler ainsi, ont pour clientèle principale ces ados traversant la crise d'identité. Pour ces jeunes individus instables la dérive sectaire n'est pas loin.
* Nota : (Ces "Obédiences"ne jouant que sur l'apparence et la fascination sont TOTALEMENT hors sujet).

N'oublions jamais que la philosophie Sataniste comme la philosophie sorcière en général, prône avant tout l'INDIVIDUALITÉ et ce veut donc par extension garantir la LIBERTÉ INDIVIDUELLE contre tous les dogmes et les systèmes grégaires, qu'ils soient pseudo "Satanistes" (Satan n'est ici qu'un prétexte) ou autres.

Bref, vous l'aurez-compris : Quasi rien de bien sérieux sur notre sujet.

Que cela soit rectifié! Que ma volonté soit Faite!

Ad Majorem Satanas Gloriam!

Maître GALDOR



Introduction

Malgré ce que la majorité des individus pensent du Satanisme, et notamment sur le fait qu'adhérer à ce courant de pensée et/ou pratiquer son culte & ses arts sorciers n'est que le fruit d'adeptes maléfiques oeuvrant pour la destruction et le "mal" par excellence, je tiens à vous démontrer tout le contraire.

Mais qu'est-ce donc réellement qu'un Sataniste ?

- Un "l'illuminé des ténèbres"  s'adonnant "aux plaisirs du mal"?,
- Un adolescent instable psychologiquement en mal de "sensations fortes" se déchirant les oreilles de musique "Heavy métal" ou de "Gothique"?
- Un sadique pervers et névrosé parfois proche de la psychopathie aiguë?

NON!!! NON!!! & NON!!! Rien de tout cela!

Le Vrai Sataniste n'est ni l'ados pré-pubaire passant sa crise morbide d'adolescence, ni le pervers ou le dangereux psychopathe criminel.

Sa philosophie ne prêche ni la haine ni la violence gratuite mais bien l'inverse.

S'il existe par-ci par-là des individus qui au nom de Satan ne s'adonnent qu'à des jeux débiles en incarnant par leur comportements les fantasmes profanes les plus immondes, je peux affirmer qu'ils ne sont EN RIEN les garants du haut Satanisme de tradition.
Ces personnes appartiennent plus à de pseudo sectes sataniques se réclamant d'un Satan qu'ils ne connaissent et ne peuvent saisir qu'à de vrais Satanistes initiés. Ce ne sont que des pitres s'amusant avec ce qu'ils ne peuvent même pas comprendre. AD NAUSEAM!
Mais tôt ou tard, qui veux jouer avec le feu sans en connaître la maîtrise se brûle...

Quand aux Vrais initiés, ceux ayant réellement reçus "l'Initiation" et le "Degré Magistral" de nos arts, ils sont très rares!

La philosophie Sataniste, et dans une plus vaste mesure la philosophie sorcière, se veut bien plus apporter remède que destruction ; qu'on se le dise!
Le premier exemple n'est-il pas celui du mage apportant rapide satisfaction à son consultant au bord du gouffre qui, lui demandant une aide urgente à sa détresse, obtient le remède adéquat à sa douleur?

Mais je vais déjà trop loin dans le développement de mon exposé. Commençons par le commencement et analysons en profondeur cette haute tradition.


* REPRÉSENTATION DU SATANISME

I - Le Satanisme est pour certains une religion (ce qui me fait personnellement beaucoup rire, vous le comprendrez plus loin), pour d’autres une philosophie de VIE prônant "la déification personnelle" et l’utilisation des plaisirs de l’existence et non des rêves spirituels considérés comme sans but.

Satan pour la plupart des Satanistes ne représente qu’une force Matérielle de la nature, un principe. Il ne peut en rien être substitué à un "Dieu" puisque ce concept n’est que création de l’homme donc n’existe pas. Satan est une "force" dans la pure tradition païenne.

La diabolisation des cultes anciens fût le fond de commerce de ces sectes intolérantes (monothéistes) ne cherchant qu'à asseoir leurs dogmes grégaires dans le but de contrôler et terroriser l'homme s'il venait à utiliser la "connaissance". Comment? En le terrorisant par l'existence d'un prétendu "enfer", pure invention idiote des religions soi-disant révélées. Cette tactique permit de maintenir leurs disciples près des temples du mensonge ; la domination induite par le chantage moral... belle leçon!

Vint ensuite la "damnation" pour tous ceux ne désirant pas abandonner leurs traditions et cultes (magiques, ritueliques etc). Les 'hérétiques" dirent ils, ceux qui utilisaient "les pouvoirs des ténèbres"...
Foutaises et re-foutaises. Il n’y a ni pouvoirs provenant de je ne sais quelles ténèbres surnaturelles mais des possibilités naturelles ne demandant qu’à être exploitées, rien de plus... La nature est à notre disposition, elle nous offres d'innombrables outils alors pourquoi les réfuser si ce n'est pour mieux se les accaparer (à méditer)?

De nos jours certains individus parlent même d'un certain "Mysticisme Satanique". Sans commentaires!
Il n’y a absolument rien de mystique dans le Satanisme. Ce que donne Satan est imminemment MATÉRIEL et non spirituel.

II - La philosophie Sataniste est basée sur l’émancipation de l’homme, l’acceptation de la réalité humaine et de ses instincts naturels.

En fait, d'un point de vue philosophique, l'introduction du mot "Satan" (de l'hébreux Hé Shin Teit Noun signifiant "l'adversaire") dans le Satanisme moderne ne représente qu'une opposition certaine à toutes les formes de croyances dogmatiques basées sur le mensonge car son symbole est fondamentalement relié à celui de "l'anti" (mais il est aussi l'anté, pour "antérieur"... Seconde méditation...).
Il sert à marquer fortement la non adhésion de ses adeptes à toutes formes de croyances vides de sens.

Pour les religions, Satan est l’adversaire, le "Mal" par exellence. C'est surtout le meilleur fond de commerce qu'elles aient pu trouver soit dit en passant.
Satan devient donc un outil subversif destiné à se révolter contre les conditionnements si bien acceptés dans le monde profane, ce monde constitué de moutons bêlants ne faisant que suivre aveuglément le troupeau des aveugles et des inconscients.

III - La philosophie Satanique est athée, c'est à dire qu'elle n'admet ni l'existence d'un Dieu ni d'un être suprême du mal.
L’homme a de tout temps créé ses propres dieux parce qu’il n’a su accepter son Ego.

Cette extériorisation du "Soi" lui permet de se justifier de la réalité humaine qu’il s’interdit d’accepter, mais aussi de soumettre ses propres responsabilités comme par procuration.

Quelle perte de temps que de vouloir essayer de ressembler à ce que l’homme ne peut réellement être en fait... Ca ne fait que l’éloigner de sa propre essence mais surtout de ces véritables capacités, notamment magiques mais nous y reviendrons.
Que de frustrations pour un résultat consternant. Subir sa triste vie sans rien en maîtriser ni même la comprendre...

Combien sont ceux qui au seuil de la mort n’ont que le sentiment d’avoir perdu ou raté leur existence sans avoir pu pleinement en jouir?

Pour L’adepte des sentiers de la main gauche acceptant son "Soi" tout entier, Satan représente une force de la nature, SA PROPRE NATURE.
Puisqu'il est athé le Sataniste ne crois pas en Satan mais utilise son symbole comme réaction et aussi comme source puissante d'énergie (archétype égrégorique).

Mais me direz vous, pourquoi utilisez-vous des rituels occultes dans votre philosophie?

Tout d’abord je me dois de préciser que tous les Satanistes ne choisissent pas forcément la voie ésotérique. Certains se sentent plus proche de la philosophie Nihiliste que du Satanisme Sorcier de tradition occidentale.
Il y donc un Satanisme Sorcier et un Satanisme cultuel voir philosophique, l'un ou les trois pouvant s'associer ou se dissocier.

Mais revenons au Rituel. C'est propre à l'homme car il est un être ritualisé qu'ont le veuille ou non.
Vous souhaitez des exemples? Analysez vous et vous trouverez une multitude de rituels accomplis dans votre vie quotidienne, du petit café du matin en passant par le chapitre lecture avant de se coucher.

L'énergie magique dégagée de ces rituels est un moyen d’expression et de réalisation. Il s'agit d’un outil naturel permettant la bonne gestion de sa vie tout en permettant d'en rectifier les contours néfastes.

La sorcellerie Sataniste, outil très puissant et redoutable, permet de devenir CAUSE de sa vie et non EFFET comme par ailleurs toutes les sorcelleries.
Elle fait appel à des énergies subtiles, plus particulièrement celles appelées Chthoniennes (telluriques) mais aussi à d'autres égrégores (parapsychiques, endogènes, exogènes etc.)

Son système utilise le plus fréquemment la Goétie et regroupe diverses techniques provenant de l’ensemble des traditions Magiques, bien qu’une certaine «liturgie» lui soit propre.

Un autre élément, et non des moindres est associé au Satanisme :

* La Messe noire

Cet office fut jadis un outil réactionnaire basé sur le concept de la «Transgression». Cette transgression permettait à l’individu de se libérer des carcans moraux et collectifs de la société d’alors. Elle agissait comme une sorte de thérapie psychologique contre la pensée unique, instaurant l’individualité au profit d’un collectivisme abrutissant.

Cette messe, sous ce but, est de nos jours rarement officiée compte tenu de l’évolution de la société.

Il n’y a ni sacrifices d’animaux, ni de bébés égorgés dans la vraie rituelie Sataniste. Laissons cela au mieux aux réalisateurs d’Hollywood, au pire aux détracteurs de tous poils ne faisant plus recettes devant tant d’inepties prouvées.
Cette mauvaise réputation est le fruit d'affaires magico/meutrières ayant malheureusement existées au 17ème siècle (mais aussi au 21ème siècle par des psychopathes se servant de Satan comme prétexte) et dont le meilleur exemple historique se situe à l'époque du Roi Soleil (Louis XIV).

L'affaire dite "des poisons", c'est son nom, fut orchestrée par LA VOISIN, femme d'affaire faisant commerce d'une poudre dite de succession, poisons mortels et autres substances permettant les avortements. Avec L'abbé GUIBOURG, un de ses 5 "mauvais" prêtres complices, elle organisa de sanglantes Messes ou des bébés furent égorgés au point culminant du rituel, puis incinérés.

La maîtresse de Louis XIV eu désespérément recours à ces offices afin d'entretenir les faveurs de son amant, en vain. Après la révélation de l'affaire et du jugement ou l'on pu voir de nombreuses hautes personnalités de la cour impliquées dans cette lugubre affaire, Louis XIV décida de l'étouffer au moment ou ses intérêts furent menacés. En effet, Madame de Montespan, sa maîtresse, lui avait donné progéniture.
Finalement, sur plus de quatre cents inculpés seulement trente-six furent condamnés à mort.
C'est le cas de La Voisin, brûlée vive le 20 Février 1680 et de ses complices direct (Abbé GUIBOURG etc).

Si de tels actes odieux ont pu encore se produire de nos jours, il ne s’agit là que d’abominations sordides provenant d’affreux psychopathes se disant Satanistes, officiants dans de dangereuses sectes sauvages non représentatives de ce qu’est le vrai Satanisme.
Ces individus n’ont fait que changer de chapelle et n’ont ABSOLUMENT rien compris à nos principes.

Ce ne sont que des malades mentaux qui sous leurs fantasmes débiles d’un Satan de conception chrétienne ne peuvent que récolter le dégoût de tout mage digne de ce nom.

Ce genre de comportement ne peut en rien être associé au vrai Satanisme mais bel et bien à de la folie et de l’ignorance.

Beaucoup d’entre eux ne voient dans leurs pseudo cultes qu’une opposition entre Dieu et Satan, représentant alors «le Diable» sous sa pure tradition Manichéenne.
Ces Satanistes de foires ne font que remplacer l’un par l’autre sans même s’en rendre compte.

De ce fait ils accordent indirectement de l’importance à ce dieu qu’ils rejettent sous de fausses apparences et lui confèrent inconsciemment un certain pouvoir ; certes qu’ils refusent d’admettre mais qui est bien présent au plus profond d’eux mème.

Il en est même qui se réunissent sous couvert d'une religion sataniste. Un peu de bon sens, si vous avez bien suivis les principes fondamentaux sur l'anti-grégarisme, il est donc stupide de penser qu'il faille créer une église et un dogme religieux pour exister.

L’initié n’est pas dupe de ces pitreries. Tout au plus s’il lui vient à en côtoyer lors d’un office, il se servira à profit des «énergies parapsychiques» récoltées lors des réactions d’émotivité sans frein de ses Satanistes primaires aux conceptions chrétiennes.

Mais ne négligeons pas La Messe noire car elle participe d'une part à se protéger de façon puissante contre d'éventuels chocs en retour (Et oui, ce choc existe bien. Rien de moral dans le choc en retour mais une simple réaction physique : Action/Réaction, peu importe donc qu'il s'agisse d'un travail nuisible ou pas, toute action engendre une réaction), mais permet aussi de renforcer l'égrégore Satanique qui sera utilisé à profit.

Le Satanisme appartient au courant de pensée appelé Sentier de la Main Gauche.

Développons à présent :

I - PHILOSOPHIE DES "SENTIERS DE LA MAIN GAUCHE"

Différences entre Voie de la Main Gauche et Voie de la Main droite :

Chez l'homme et son dualisme existentiel le côté droit à toujours été associé au logique, au rationnel, au conscient, tandis que le gauche est à l'inconscient, à l'instinctif, l'intuition et l'irrationnel. Le côté gauche a été relié au mal, au chaos, à l'obscurité à cause de la peur de l'homme du pouvoir et de la liberté, tandis que le droit est relié au bien, à la lumière. Ceci est exprimé par Matthieu 25:33 : "et il doit placer les moutons sur sa droite, mais les bouc sur sa gauche".

La Voie de la Main Gauche se distingue par son plus grand principe : INDIVIDUALITÉ.
Chaque individu est un être unique, et les adeptes tendent à utiliser cette capacité pour s’accomplir sur tous les aspects de son être.

Il s'agit du processus permettant à l'adepte de créer, à partir de ce que la société a laissé endormie, une conscience qui agit et qui contrôle son existence propre.

Au lieu de voir l'humain comme un élément sous-jacent à un ensemble plus grand (la société par exemple), elle voit l'humain comme une "entité" indépendante libre d'action et capable de contrôler sa propre existence.

L'adepte de la Voie de la Main Gauche n'est soumis à aucune "entité", aucune loi cosmique, aucun dieu.

Il est son propre Dieu. Il est son propre maître!

Il est l'ami ainsi que le promoteur inconditionnel de la liberté individuelle d'action et de pensée contraire à tout dogme sectaire ne cherchant qu'à annihiler la personnalité et l'individualité au profit d'une pensée unique, comme le font les sectes par exemple.

Petite note concernant ce point : j'ai durant quelques temps fréquenté certaines de ces "obédiences" se prétendant "satanistes" (ils ne le sont pas) notamment en France. Ceux-ci ce prétendent "Satanistes" mais n'hésitent pas à demander de leurs ouailles, pour les 3/4 des pitres adolescents rentrant dans la description faite en introduction, de faire un serment d'allégeance.
Elle est pas belle la liberté individuelle d'action et de pensée dans l'histoire? Sans commentaires...
Ce principe n'est pas satanique mais bien sectaire. Alors un seul conseil : Fuyez! même s'ils jouent sur votre crédulité en vous rétorquant un quelconque bric à brac ésotérique en rapport avec les égrégores ou autres arguments magiques qu'il ne saisissent.

La Voie de la Main Gauche est égocentrique.
L'adepte centre son énergie vers le développement de son individualité, de son Ego.

Seul le Soi compte et l'égoïsme philosophique l'emporte sur l'altruisme.

L'adepte de la Voie de la Main Gauche n'attend de l'aide de personne et ne donne son aide que si cela lui rapporte d'une quelconque façon. Il est le surhomme de Nietzsche.

En revanche, l'adepte de la Voie de la Main Droite est tout le contraire ou du moins essaye de l'être sans trop souvent y arriver (la nature reprend toujours le dessus). Il se veut être centré sur les autres.
Le bien être de la majorité est recherché et l'individu est plutôt vu en tant qu'élément de la communauté.

Le bien être du groupe est plus important que les besoins personnels, c'est ce que l'on appel "l'altruisme".

Les adeptes de cette voie sont habituellement les moutons bêlants existant sur cette planète n'ayant aucune maîtrise de leur existence, ni même la liberté de penser.

La Voie de la Main Gauche n'est pas la route de la majorité, rares sont ceux capables et ayant la volonté de combattre le conformisme sous-jacent à notre socialisation.
Une telle indépendance, une telle absence d'obéir aux lois de la majorité ont fait que les adeptes des Sentiers de la Main Gauche ont étés qualifiés arbitrairement d'êtres "Mauvais".

Vous l’aurez compris «liberté» est le maître mot, sans pour autant déroger aux lois de l'Etat.

II - CARACTÉRISTIQUES DES ADEPTES DE LA VOIE DE LA MAIN GAUCHE

* La Déïfication personnelle

Cette notion passe par plusieurs caractéristiques :

1- Propre Moralité et anti-cognition

L'adepte suit une morale qui lui est propre ; une façon de définir le bien et le mal différente de la population générale. Celui-ci est "par-delà le bien et le mal".
Il va habituellement se distancier de la masse de façon à atteindre une forme d'indépendance aidant à la déïfication personnelle. Mais attention, cela n'en fait pas des criminels ou des dangereux rebelles.

Cela ne veut pas non plus dire qu'ils ne ne se conforment à rien (si l'adepte se conforme, c'est en toute lucidité), mais que ses comportements et sa morale sont basés sur la "connaissance et la compréhension des conditionnements, au lieu de suivre stupidement et aveuglément le courant et la cognition.

2- L'éveil :

L'homme normal est endormi, il répond mécaniquement aux stimulus de son environnement.
Bien qu'il pense être original et que rien ne peut influencer ses pensées, l'homme normal agit et pense en fonction de ce que son environnement provoque comme cognition.

L'adepte de la Main Gauche n'est pas dupe et recherche à ne pas répondre mécaniquement à ce grégarisme.

Pour ce faire, il utilise constamment l'introspection et l'auto-critique pour trouver son véritable «Je», et utilise donc sa conscience éveillée pour déterminer ses choix.

3- Individualisme :

L'adepte cultive sa personnalité et son intellect. Il n'est pas intéressé par les besoins du groupe et n'agit pas pour répondre uniquement à ceux-ci. Il se tient loin des doctrines collectivistes.

4- Initiation :

L'adepte suit généralement une école de pensée, qu'elle soit par affiliation philosophique ou par la participation à un enseignement occulte. Bien sûr les deux peuvent être liées, ce qui est même très souvent le cas. La fonction de l'initiation est de faire évoluer la conscience pour accéder à la déification, aux sphères de pouvoirs.

5- Magie :

Ceux qui le désirent utilisent différentes techniques ésotériques ou non permettant de réaliser "sa volonté".
La magie est définie comme l'art et la science de causer des changements apparaissant conformément à la volonté.

L'adepte de la main gauche ne veut pas subir les effets néfastes de la vie. Il veut pouvoir en rectifier ou en corriger certains angles en devenant CAUSE et non EFFET.

Par la magie, il agit sur son environnement pour que sa propre volonté soit faite!
Il fait arriver des événements qui n'auraient pu se produire ordinairement.

La magie est une technique. C'est le Moyen. Le moyen d'utiliser sa Volonté pour manifester ses désirs.
Par l'acte magique l'opérateur va se servir d'énergies vibratoires pures, personnelles ou externes tels que les "entités" (démons, égrégores, larves etc...).

(Occultum - Maître GALDOR)